Quelle différence entre psychiatre, psychologue, psychothérapeute et psychanalyste ?

Le terme "psy" provident du grec ψυχή / psukhế, « âme ».

psy en ligne, psychologue, sophrologue en ligne, à distance, francophone, intégrative, thérapie cognitivo comportementale, TCC, thérapie d'acceptation et d'engagement, ACT, hypnose, relaxation, sophrologie, méditation, enfant, adolescent, adulte

Psychiatre

Médecin ayant suivi des études de médecine avec une spécialisation en psychiatrie.

La profession est réglementée et reconnue par l’État.

Il est habilité à demander des examens médicaux afin de porter un diagnostic et prescrire un traitement médicamenteux.

Il peut également proposé des psychothérapies.

Psychologue

Diplômé d'un Master 2 en psychologie (Bac +5 minimum), il peut choisir de se spécialiser.

La profession est réglementée et reconnue par l’État avec l'inscription obligatoire au répertoire ADELI auprès de l'ARS.

Un psychologue étudie le fonctionnement psychique de l'individu et ses comportements afin de l'aider à trouver des solutions positives. Il peut s'orienter vers un ou plusieurs cadres théoriques (voir psychologie intégrative). Il se doit de respecter le Code de déontologie des psychologues.

Psychothérapeute

Psychiatre ou psychologue qui propose des thérapies courtes ou longues afin d'accompagner l'individu dans sa demande.

La profession est réglementée et reconnue par l’État avec l'inscription obligatoire au répertoire ADELI auprès de l'ARS.

Attention le titre de "psychopraticien" n'est pas réglementé par loi et ne nécessite pas de formation particulière.

Psychanalyste

Thérapeute qui mène des cures psychanalytiques en se fondant sur des théories psychanalytiques (Freud, Lacan, Jung etc.). Les théories psychanalytiques étudient les processus inconscients pour comprendre le fonctionnement psychique de l'individu.

La profession n'est pas réglementée et reconnue par l’État.

Il n'existe pas de formation officielle pour exercer.

Certaines psychiatres et psychologues sont aussi psychanalystes (et donc par leur titre reconnu par l’État).