Note d'information
Remboursement des psychologues

Le remboursement des psychologues est assujetti à plusieurs conditions :

Sous prescription médicale

C'est donc la fin de la confidentialité car un écrit devra être rendu au médecin ainsi que des allers-retours pour des ordonnances.

Psychologue sur la liste de la CPAM

Le client doit choisir un psychologue parmi la liste fournie par le médecin ou la sécurité sociale (cela concerne un nombre limité de psychologues = 3000 psychologues sur l'ensemble du territoire français).

8 séances de 30 minutes de soutien (incluant prise en charge, écrit et administratif)

Le médecin est seul à décider si vous avez besoin de 10 séances supplémentaires de 30 minutes en psychothérapie.
Actuellement, 1 heure est nécessaire pour permettre au client d'élaborer sa pensée, de progresser avec son thérapeute dans un échange mutuel et de réaliser les exercices et outils thérapeutiques. Tout cela ne pourra être réalisé en 30 minutes.

Un remboursement à hauteur de 30 euros pour les psychologues

Cela ne prenant pas en compte : les charges du cabinet lorsqu'il y a cabinet (loyer, électricité, internet), les impôts, les abonnements de référencement, l’achat des tests et outils de dépistage, les supervisions, les formations, la mutuelle, les assurances, les déplacements à domicile, le temps supplémentaire dédié au client hors consultation (réflexion sur la problématique, analyse de la situation, recherche des outils thérapeutiques adaptés, appel téléphonique, envoi de support, échange de mail, facturation, réponse aux urgences et aux mails etc.)

Aucun dépassement d'honoraires est autorisé.

30 min = 30 euros sans possibilité d'aller au-delà.

Les conditions d'application de ce remboursement ne sont ni en adéquation avec la qualité de l'accompagnement ni respectueux du travail fourni par le professionnel lors de la séance et en dehors de la séance.
Le psychologue perd alors toute autonomie concernant la prise en charge du client et des outils proposés. Certains accompagnements nécessitent du temps et parfois des rencontres à l'extérieur du cabinet.

À titre de comparaison :
•  Allemagne : accès direct, pas de restriction sur le nombre de séances (mais régulation médicale au-delà de 5 à 8 séances) et remboursement intégral sur une base de 77 euros par séance.
• Angleterre : accès direct et jusqu’à 20 séances d’une heure remboursées.
• Danemark : jusqu’à 48 séances remboursées.
• Pays-Bas : remboursement partiel avec un reste à charge de 20 euros par séance.
• Suisse : jusqu’à 40 séances remboursées
(Sources : Rapport IGAS, Octobre 2019)

Les psychologues ont donc le choix d'adhérer ou de ne pas adhérer au dispositif proposé par le gouvernement français.

À l’état actuel de la proposition du gouvernement, j'ai fait le choix de ne pas adhérer à ce dispositif.
Le remboursement oui mais pas à n'importe quelles conditions.

  • Je choisis de rester dans le domaine des sciences humaines et de ne pas être para-médicalisé.

  • Je choisis d'être libre d'adapter la psychothérapie au besoin du client et d'être disponible pour un véritable accompagnement plutôt qu'une simple écoute.

  • Je choisis de travailler en qualité plutôt qu'en quantité. Je choisis de travailler avec 1 client pendant 1 heure plutôt que 2 clients pendant 30 minutes.


Un psychologue en bonne santé psychique est un meilleur psychologue pour vous.

Plusieurs possibilités s'offrent à vous :

  • Vous pouvez vous rapprocher de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) de votre commune afin d'obtenir la liste des psychologues participant à ce dispositif.

  • Vous pouvez vous rapprocher des structures publiques et privées qui proposent gratuitement des consultations psychologiques (CMP, CMPP, Hôpitaux, CSAPA, Croix-Rouge etc.)

  • Vous pouvez faire un suivi en libéral avec un financement personnel (ou en partie par votre mutuelle).


Je reste disponible pour tout échange et pour toutes explications supplémentaires.